Ziva et Tony- Saison 8. Chapitre un.


Episode un: Quand les secrets ne peuvent êtres gardés plus longtemps...

Introduction: Gibbs avait engagé une nouvelle recrue, Erica Jane, qui, au yeux de Ziva, tournait un petrop autour de Tony...




Il était 19heure35, et Ziva quittait son travail, une nouvelle fois abattue par Erica, mais sans toute fois le montrer:
"-Salut les gars!
Elle lança un dernier regard à Tony, que celui-ci soutena.
-Aurevoir, Ziva."


Le soir, vers 22heures, elle décida de l'appeler. Et lui aussi, aussi surprenant que soit-il, l'appelait. Alors, elle le rappela.
"- Ziva?
-Tony!
-En personne. Tu as quelque chose à me dire?
-Je te rappelle que, toi aussi, tu cherchais à me joindre!
-Je sais.
-On...On pourrait se retrouver au parc, d'ici un quart d'heure? Je pars de chez moi dans cinq minutes, d'accord? Elle marqua une pause, avant d'ajouter: Et emmène un grand parapluie, le mien est cassé."


Il approuvait sa proposition, tandis qu'elle raccrochait. Elle se maquilla légèrement, juste histoire de, et quitta son appartement. Elle sortit de l'immeuble, et le froid lui dévora les joues. Elle avançait, à l'abri, sous le préau , en regardant le sol, quand quelqu'un lui retenit légèrement le bras. Sur la défensive, elle se dégagea, prête à se battre, et se détendit en voyant Tony. Elle hésita, puis se rua dans ses bras pour fondre en larmes.
"-J'en peux plus, de cette fille, Tony! J'en peux plus! s'ecria t'elle, en rage.
-Ziva, calme toi. Cht....Voilà.
Elle le regardait, et lui aussi, la regardait. Il lui prit les mains, et elle dégageait son corps.
-On avait dit au parc, dit-elle, dans un sourire.
-Oui, mais ton parapluie est cassé, il lui répliquait.
Alors elle se laissa bercer tout contre lui, et se faire enrouler dans le manteau de Tony. Une nouvelle fois, elle se dégagea, et le prit par les mains. Elle observait le sol d'un regard impatient, avant de déclarer:
-Alors comme ça, tu ne peux plus te passer de moi? (voir épisode "Vengeance").
-'Faut croire que non.
Cette fois, elle pleurait vraiment. Pourtant, jamais elle ne pleurait. Elle suffoquait encore un peu, mais elle déclara:
-Tony, tu sais depuis quand on ne m'a pas dit ça? En fait, on ne me l'a jamais dit. Mais tu sais depuis quand j'espèrais que tu me le dise? Il y a exactement 3 personne que j'ai aimé. Elle ont toutes les trois été tuée par mon père.
Puis elle sentit Tony lui encadrer le visage de ses mains, et lui soulever le me ton pour qu'elle soit obligée de le regarder.
-Ziva, pourquoi tu me dis ça?
Elle haussa les épaules, les yeux dans le vague.
-Peut-être parceque...
Toujours les larmes aux yeux, elle enfouît son visage dans son cou.
-Peut-être parceque je t'aime? Ou alors parceque je suis une folle dingue? Mais je penche plus pour la première option.
-C'est celle que je préfère.
-Moi aussi. Tu sais, ces trois personnes, elles n'étaient rien, comparée à toi. Et puis avec eux, tout commence par un baiser, alors qu'avec toi, ça commence depuis... Depuis toujours. Mais, aujourd'hui, ça commence plutôt au téléphone, non?
-On a qu'à continuer maintenant, proposa t'il.
Seul un aveugle ne verrait pas la joie dans les yeux de Ziva. Oui, ils étaient pleins de joie lorsqu'il approchait son visage. Et ils s'ecarquillèrent quand il l'embrassa. Alors, elle lui rendit son baiser, les yeux clos, car c'était comme un rêve. Elle l'enlaçait à ne plus le lâcher, et quand il s'arrêtèrent, ils se prirent la main et se rapprochèrent l'un de l'autre.
-On marche?
Ils marchèrent donc, silencieux, sous la pluie. D'un coup, elle le lâcha, et se retourna vers lui, inquiète.
-Tony, que va dire Gibbs? Qu'est ce qu'il va dire, Tony?
-Je n'en sais rien Ziva. Tout ce que je sais, c'est que tu es crevée. Je vais te ramener chez toi. Et ne t'en fais pas pour Gibbs.
Il la ramena, la pluie trampant leurs visages, malgrès leur abri de tissus.
-Ton mascara a coulé.
-Tant pis.
Ils arrivèrent devant le bâtiment, où Tony s'apprêtait à lui dire aurevoir, quand elle lui ordonna:
-Tu monte.
-Ziva...
-Tu monte.
Il la suivit donc jusqu'à son appartement, où elle lui força de rentrer.
-Ziva, je t'en prie.
-Tûtût.
Vaicu, il entra chez elle, se remémorant sa dernière visite, il y a longtemps, et pour des circonstances assez tristes.
-Ça sent le Ziva ici.
-Tu t'imaginais une maison décorée de milles sortes d'armes,  pas vrai?
-C'est probable.
Il lui donna un dernier baiser sur le front, avant de mieux l'observer.
-Je ne savais pas que tu jouais les romanciers. Je vais me doucher, n'en profite pas pour me faire une farce, sinon... Sinon, je me jette sur toi.
-alors peut être que je te désobéirais.
Elle entra dans la salle de bains, rouge de plaisir. Elle s'observa mieux dans le miroir, plissant les yeux.
-Alors ça y est, on est ensemble? Plus de 4ans que je me demande comment faire, et il suffit qu'une peste aille fouiller dans les sentiments pour que je me jette dans le verre? Elle se regarda un dernière fois avant de passer sous la douche. Puis elle se souvint qu'elle avait oublié sa chemise de nuit dans sa chambre, et elle se surprit à sourire.
-Tony, t peux me passer ma chemise de nuit, dans la chambre, s'il te plaît? Elle est sur mon lit.
Silence.
-...D'accord, mais je te signale que tu es dans la salle de bains.
-Et alors?
Et alors... Il entra. Elle était toujours sous la douche, où la vitre était floue.
-Tu me passe la serviette blanche?
Il hésitait. Il se contenta de la lui tendre, mais Ziva lui pris le bras, lui faisant comprendre que l'accès était autorisé.
-Ziva...
-Tais-toi.
Elle enfila rapidement sa serviette, parcequ'elle ne savait pas ce qui allait suivre. Alors il la prit dans ses bras et l'embrassa, et elle se laissa mourir au creu de ses bras, savourant cet instant.
-Je n'ai jamais été aussi heureuse, Tony.
Mais elle était fatiguée, et elle bâilla. Alors il la prit dans les bras, et pour ne pas tomber, elle s'agrippa à son cou. Et elle poussa un cri de surprise joyeux lorsqu'il  la lançait dans son lit. Et maintenant qu'elle en avait l'occasion, elle mis sa nuisette, sous les yeux de Tony, qui siffla, l'air émerveillé.
-Tony!
Elle fit mine de se jeter sur lui, mais se contenta de poser la tête sur son torse. Il lui caressait les cheveux, tandis que, la mains dans son teeshirt, elle s'amusait à tortiller les poils de son torse, en le dévorant des yeux.
-Tu es heureuse?
Elle lui donna un légé coup de poing sur l'épaule.
-Comment ose tu me poser la question?"




J'espère que ce premier chapitre vous a plus, n'hésitez pas à commenter. Je rajouterais les photos de mon ordi, je n'arrive pas à screener de mon ipad2. ^-^


Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.90.237.148) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    11/01/2013

    j'adore ton blog et franchement le premier chapitre est génial!j'adore!!!!!!
    PS:on m'a dit qui s'atit passer un truc entre eux vite fait,c'est quel epi et quelle saison stp??
    (si tu sais bien sur...)

  • ZivaEtTony

    07/01/2013

    Visiteur wrote: "C'est chian ton truc ffffff"

    Tu as le droit de ne pas aimer, mais critiquer, sans argument, juste pour faire mal, je trouve que ça n'a aucun intérêt. Mon blog est totalement consacré à NCIS, mes fisc et ships sur le TIVA, je le dit dans mon premier article, alors, que je sache tu as été prévenu, et personne ne t'a forcé à venir ici. Deplus, ai la foi de m'écrire un commentaire avec un lien vers ton blog, parceque critiquer en anonyme, c'est bien facile.
    J'en conclu que tu es très peu mature :)
    Sur ce, bonne rentrée à toi, chère personne.

  • lovely ncis

    06/01/2013

    Et toi avant de la tritiquer ferme la tu connait meme pas la serie

  • Visiteur

    06/01/2013

    C'est chian ton truc ffffff

  • McGee15

    03/01/2013

    Oh c'est trop beau *.* ♥ J'le dis et le redi t'écris tellement bien ! :D ♥

  • xxxtivaxxx

    02/01/2013

    Ahahahahah tu m'as tuée! C'est une vielle fiction elle est pas géniale hihi
    > Ouais mais j'avais envie de refaire un tour sur ton blog et je me suis bien amusée x)

  • ZivaEtTony

    01/01/2013

    xxxtivaxxx wrote: "" Tu es heureuse ? " Nan mais quelle question Tony ! :D"

    Ahahahahah tu m'as tuée! C'est une vielle fiction elle est pas géniale hihi

  • xxxtivaxxx

    01/01/2013

    " Tu es heureuse ? " Nan mais quelle question Tony ! :D

  • ZivaEtTony

    15/07/2012

    Merci merci merci les poulets! ( xxxtivaxxx comprendra!)

  • TIVA-SHIPS

    08/07/2012

    Super je m'attaque à la suiiite

Report abuse